JOEL GUIOT,directeur de recherche au CNRS, paleoclimatologue directeur du labex OT-Med, directeur de la fédération de recherche ECCOREV

Projet soutenu par la Fondation AMU : « Marseille, métropole méditerranéenne face au défi du développement durable : une série des vidéos »

Appel d'offres Fondation AMU 2014,

catégorie « Outils de diffusion du savoir et valorisation recherché »

 

En quoi le soutien de la Fondation a-t-il été décisif pour la réalisation / la visibilité de votre projet ?

Le Labex OT-Med a pour mission principale de promouvoir une recherche interdisciplinaire (sciences naturelles et sociales) sur les changements globaux et risques naturels dans le bassin Méditerranéen. Nous avons répondu à l'appel d’offre dans la catégorie « Outils de diffusion du savoir et valorisation recherche ».
Le soutien de la Fondation AMU nous a permis de réaliser une série de 7 vidéos sur le changement climatique. Elles sont largement diffusées sur nos sites web (http://www.otmed.fr et http://climat-risque.otmed.fr) et pendant les évènements grand public comme la Fête de la Science. Nous avons également pu développer la collaboration avec le rectorat de l’académie d’Aix-Marseille.
Ces vidéos seront utilisées pendant les cours interdisciplinaires dans de collèges et de lycées de l’académie Aix-Marseille et seront intégrées dans le catalogue national de formation obligatoire des enseignants, ce qui pérennise l'action du Labex OT-Med.
Voir les vidéos

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous tourner vers la Fondation / à solliciter le soutien de la Fondation ?

Face au changement climatique, le Labex OT-Med souhaite partager son travail pas seulement avec les chercheurs, mais également avec les représentants du monde socio-économique, et de la façon générale avec chaque personne intéressée par ses thèmes. Nous avons apprécié la possibilité de solliciter la Fondation AMU pour soutenir le projet de création d’outil de diffusion destiné au grand public. Ce genre d’opportunité de créer une ouverture de la recherche vers la société reste rare, malgré son intérêt évident, notamment dans le contexte du changement climatique où nous sommes tous concernés. Ce projet nous a permis de promouvoir les actions interdisciplinaires du Labex OT-Med et de l’AMU et de contribuer à l’augmentation de leur visibilité.

 

Comment avez-vous entendu parler de la Fondation ?

L’Université d’Aix-Marseille est parmi les tutelles de la plupart de laboratoires membres du Labex OT-Med. Par conséquent, les actions de la Fondation AMU dans le cadre du soutien et de promotion d'une recherche d'excellence, ainsi que dans l’accroissement de la l'attractivité d'AMU sont bien reconnues au sein du Labex OT-Med, ainsi que au sein de fédération de recherche ECCOREV.